Continuez à faire de l'exercice : selon une étude récente, c’est bon pour la matière grise de votre cerveau


Newswise — ROCHESTER, Minnesota. — Les exercices cardiorespiratoires (la marche rapide, la course, le vélo et tout quasiment tout autre exercice qui fait battre votre cœur) sont bénéfiques pour votre corps, mais peuvent-ils également ralentir les changements cognitifs dans votre cerveau ?

Une étude publiée dans la revue Mayo Clinic Proceedings par le Centre allemand des maladies neurodégénératives apporte de nouvelles preuves d'un lien entre une bonne condition cardiorespiratoire et une bonne santé cérébrale, notamment en ce qui concerne la matière grise et le volume cérébral total, qui sont des régions du cerveau impliquées dans le déclin cognitif et le vieillissement.

Les tissus cérébraux sont composés de matière grise, ou corps cellulaires, ainsi que de filaments, appelés matière blanche, qui se développent à partir des cellules. Le volume de matière grise semble être corrélé à diverses aptitudes et capacités cognitives. Les chercheurs ont constaté que des hausses de l'absorption maximale d'oxygène étaient fortement associées à l’augmentation du volume de matière grise.

L'étude a porté sur 2 013 adultes de deux cohortes indépendantes du nord-est de l'Allemagne. Les participants ont été examinés par périodes entre 1997 et 2012. Pour mesurer la bonne condition cardiorespiratoire, les chercheurs ont procédé à des mesures de l’absorption maximale d’oxygène et d'autres valeurs normalisées pendant que les participants pédalaient sur un vélo d'exercice. Ils ont également analysé les données cérébrales obtenues par IRM.

Les résultats suggèrent que les exercices cardiorespiratoires peuvent contribuer à l'amélioration de la santé du cerveau et ralentir la diminution de la matière grise. Un éditorial rédigé par trois experts de la Mayo Clinic qui accompagne l'étude de Mayo Clinic Proceedings indique que les résultats sont « encourageants, intéressants et contribuent à la littérature croissante sur les exercices physiques et la santé cérébrale. »

Ronald Petersen, M.D., Ph.D., neurologue à la Mayo Clinic et premier auteur de l’éditorial, affirme que la caractéristique la plus frappante de l’étude est l'effet mesuré de l'exercice physique sur les structures cérébrales impliquées dans la fonction cognitive, plutôt que sur la fonction motrice. « Cela prouve indirectement que l'exercice d’aérobie peut avoir un impact positif sur la fonction cognitive en plus de la condition physique », dit-il. « Autre point important : l'étude se caractérise par le fait que ces résultats peuvent également s'appliquer aux personnes âgées. Il existe des éléments probants de la valeur des exercices physiques durant la période de la cinquantaine, mais il est encourageant de constater qu'il peut également y avoir des effets positifs sur le cerveau à un âge plus avancé. »

Dr. Petersen est le professeur de Cora Kanow pour la Recherche sur la maladie d'Alzheimer et Directeur Chester et Debbie Cadieux du Centre de recherche sur la maladie d'Alzheimer de la Mayo Clinic.

Selon les résultats de l'étude, l’augmentation du volume de matière grise associée à des exercices cardiorespiratoires est cliniquement pertinente dans les régions du cerveau en ce qui concerne les changements cognitifs du vieillissement, dont certains sont impliqués dans la maladie d'Alzheimer. L'éditorial juge ces associations intéressantes, mais souligne une mise en garde : il ne s'agit pas de conclure que les corrélations d’une bonne condition cardiorespiratoire auraient un impact sur la maladie d'Alzheimer.

« Il s’agit d'une pièce supplémentaire du puzzle qui montre que l’activité physique et la bonne contre le déclin cognitif lié au vieillissement », explique Michael Joyner, M.D., anesthésiste et physiologiste de la Mayo Clinic, et co-auteur éditorial. « Il existe déjà de nombreux éléments épidémiologiques probants à cet égard, ainsi que des données émergentes montrant que l'activité physique et la bonne condition physique sont associées à une amélioration du fonctionnement des vaisseaux sanguins cérébraux. Cet article est important en raison des données volumétriques qui montrent un effet sur la structure du cerveau. »

Le Dr. Joyner est Professeur Frank R. et Shari Caywood à Mayo Clinic.

Des études à long terme portant sur la relation entre l'exercice physique et la santé du cerveau sont nécessaires ; elles seront coûteuses et complexes à produire sur le plan logistique. « Néanmoins, ces données sont encourageantes », déclare Clifford Jack Jr., M.D., neuro-radiologue de la Mayo Clinic et coauteur de l'éditorial. « Les résultats relatifs à la condition cardiorespiratoire et à certaines structures cérébrales sont uniques. »

Le Dr Jack est Professeur Alexander Family pour la recherche sur la maladie d'Alzheimer.

Selon les experts de la Mayo Clinic, il est recommandé de pratiquer une activité physique modérée et régulière, environ 150 minutes par semaine. Une bonne condition cardiorespiratoire implique également les principes suivants :

  • Ne pas fumer
  • Adopter des habitudes alimentaires saines
  • Perdre du poids en cas d’embonpoint ou maintenir un poids de santé
  • Surveiller la pression artérielle et prévenir l’hypertension
  • Contrôler les niveaux de cholestérol
  • Réduire la glycémie, qui au fil du temps peut endommager votre cœur et d'autres organes

L'Université de Médecine de Greifswald, Allemagne, a également participé au projet de recherche. Katharina Wittfeld, Ph.D., chercheuse au Centre allemand des maladies neurodégénératives, est la première auteure.

###

À propos de Mayo Clinic Proceedings
Mayo Clinic Proceedings est une revue médicale mensuelle examinée par des pairs, qui publie des articles et des comptes-rendus originaux sur la médecine laboratoire et clinique, sur la recherche clinique, la recherche scientifique fondamentale et l’épidémiologie clinique. La revue Mayo Clinic Proceedings est sponsorisée par la Mayo Foundation for Medical Education and Research, dans le cadre de son engagement pour la formation des médecins. Elle publie les contributions d'auteurs du monde entier. La revue est publiée depuis plus de 90 ans et a un tirage de 127 000 exemplaires.

À propos de la Mayo Clinic
La Mayo Clinic
est une organisation à but non lucratif dédiée à l'innovation dans la pratique, la formation et la recherche cliniques. Elle offre une oreille bienveillante et fournit une expertise et des réponses à tous les malades. Rendez-vous sur le réseau d'actualités de la Mayo Clinic pour de plus amples informations sur Mayo Clinic et Les coulisses de la Mayo Clinic pour mieux connaître Mayo.

Contacts Média : Sharon Theimer, Mayo Clinic Public Affairs, 507-284-5005, newsbureau@mayo.edu

SEE ORIGINAL STUDY

0.31666