Forget Farmville, Here’s a Game That Drives Genetic Research

Released: 29-Nov-2010 11:00 AM EST
Source Newsroom: McGill University
Contact Information

Available for logged-in reporters only

McGill researchers develop game that uses players’ moves to analyze genetic sequences

Newswise — Playing online can mean more than killing time, thanks to a new game developed by a team of bioinformaticians at McGill University. Now, players can contribute in a fun way to genetic research. “There are some calculations that the human brain does more efficiently than any computer can, such as recognizing a face,” explained lead researcher Dr. Jérôme Waldispuhl of the School of Computer Science. “Recognizing and sorting the patterns in the human genetic code falls in that category. Our new online game enables players to have fun while contributing to genetic research – players can even choose which genetic disease they want to help decode.” The game is called Phylo and can be played at http://phylo.cs.mcgill.ca.

The game has been tested within the scientific community to ensure its accuracy, but was officially launched today at 11 a.m. “We’re hoping that people will enjoy playing the game and that many participants will sign up,” Waldispühl said. “This is an opportunity for people to use their free time to contribute in an extremely important way to medical research.” Many human diseases are caused by defects in the DNA code, and researchers are only just beginning to unravel this link.

Beyond offering the general public an opportunity to get involved in this research, the game is also useful for teaching the next generation of genetics researchers about their field. “The precise genetic cause of most diseases is not known, but thanks to Phylo gamers, this research could be significantly improved,” said Dr. Alain Denise, a Bioinformatics and Computational Biology researcher at the University of Paris-Sud 11.

The researchers have their sights set high for the future of the game. “We would like to integrate this game directly into Facebook as an application. Farmville, move over!”

For more information:
Phylo – a game which enables you to sort genetic code: http://phylo.cs.mcgill.ca/
McGill’s School of Computer Science: http://www.cs.mcgill.ca/
Computational Structural Biology Group: http://csb.cs.mcgill.ca/
McGill Centre for Bioinformatics: http://www.mcgill.ca/mcb/

Oubliez FarmVille, voici un jeu qui stimule la recherche génétique
Des chercheurs mcgillois mettent au point un jeu qui utilise les mouvements des joueurs pour analyser les séquences génétiques

Grâce à un nouveau jeu mis au point par une équipe de bioinformaticiens de l’Université McGill, jouer en ligne peut signifier davantage que passer le temps. Les joueurs peuvent maintenant contribuer de façon amusante à la recherche génétique. « Le cerveau humain peut effectuer certains calculs plus efficacement que n’importe quel ordinateur, comme le fait de reconnaître un visage », a expliqué le chercheur principal, le professeur Jérôme Waldispuhl, de l’École d’informatique. « Dans le code génétique humain, la capacité de reconnaître et de trier les formes fait partie de cette catégorie. Notre nouveau jeu en ligne permet aux joueurs de s’amuser tout en contribuant à la recherche génétique. Les joueurs peuvent même choisir quelle maladie génétique ils veulent aider à décoder. Le jeu s’appelle Phylo et on peut y jouer sur http://phylo.cs.mcgill.ca.

Le jeu a été testé auprès de la communauté scientifique pour assurer sa précision et a été officiellement lancé aujourd’hui, à 11 heures. « Nous espérons que les gens aimeront y jouer et que de nombreux participants s’inscriront », a déclaré le professeur Waldispuhl. « Il s’agit d’une occasion pour les gens d’utiliser leur temps libre pour contribuer d’une manière extrêmement importante à la recherche médicale. » Un grand nombre de maladies humaines sont causées par des défauts du code d’ADN, et les chercheurs ne font que commencer à dévoiler ce lien.

En plus d’offrir au grand public une occasion de participer à cette recherche, le jeu est aussi utile pour enseigner leur propre discipline à la prochaine génération de chercheurs généticiens. « La cause génétique précise de la plupart des maladies n’est pas connue, mais, grâce aux adeptes de Phylo, la recherche pourrait progresser de façon significative », a déclaré le professeur Alain Denise, chercheur en bioinformatique et génématicien à l’Université de Paris-Sud 11.

Les chercheurs ont déjà planifié l’avenir du jeu. « Nous aimerions intégrer ce jeu directement sur Facebook, en tant qu’application. Dégage, FarmVille! »

Pour plus de renseignements :
Phylo – un jeu qui vous permet de trier le code génétique : http://phylo.cs.mcgill.ca/
École d’informatique de McGill : http://www.cs.mcgill.ca/
Groupe de biologie structurale informatique : http://csb.cs.mcgill.ca/
Centre de bioinformatique de McGill : http://www.mcgill.ca/mcb/

Personne-ressource :
William Raillant-Clark
Relations avec les médias
Université McGill
514 398-2189
william.raillant-clark@mcgill.ca


Comment/Share